68ème Prix Christian RETTMEYER

Ce dimanche 25 Mars les membres de l’UCR organisaient la doyenne des courses cyclistes de l’Isère le prix Christian Rettmeyer. Cette année c’était la 68ème édition.

Cette année nous avions volontairement limité les engagements à 100 coureurs pour les deux courses. Il faut remercier le nombre important de bénévoles qui ont œuvré afin que cette journée se passe pour le mieux, nous avons été 6 dans la semaine pour préparer le circuit, 14 dimanche matin, 35 dimanche après auxquels se sont joint 6 coureurs pour le rangement dimanche soir et lundi matin 7 bénévoles ont rangés le matériel et ramenés les panneaux mis à notre disposition par la DDE.

 

Déroulement des courses.

 

Le mot de Yann

Départ à 14h pour les D1 & D2.
Météo médiocre mais pas si catastrophique que ça… Pluie fine… Ciel chargé… Route mouillée.
76 engagés en FFC Pass 1 & 2 : Laurent Mattiussi, Olivier Beaumann, Raphaël Da Silva, Éric Zancanaro et moi-même représentaient l’UCR.

Après avoir respecté 1 minute de silence sur la ligne de départ en la mémoire de David Duperray, la course est lancée. 9 tours de 8.100 km.

Une échappée de 3 coureurs arriverait à s’extraire du peloton avec Mickaël Gallego de Froges-Villars Bonnot, Cédric Carpani de l’EC St Clairoise, et Lucas du team Jaillet à l’attaque du 3ème tour. Dans le 9ème et dernier tour ils seront avalés par le peloton à 4 km de l’arrivée. Le sort est donc jeté pour se disputer le sprint dans l’ultime ascension de la côte des carrières. C’est une quarantaine de coureurs qui se sont disputés le sprint. Dimitri de la Léchère l’emportera.

73 km roulés en 1h48, 40 km/h de moyenne, 550 m de dénivelé positif. Olivier prend la 9ème place, Laurent et moi terminons dans le peloton, à quelques secondes de la gagne.

Notons le bon déroulement de cette course sur nos terres. Une bonne dynamique de bénévoles signaleurs au long de ce circuit et un bon esprit à la fin de l’épreuve pour ranger le matériel. Une excellente gestion de l’événement par le Bureau. Merci l’UC Rives !

 

Le mot de Manu Gomez

Comme l’a dit un coureur Rivois, le prix cycliste Ch Rettmeyer, c’est le championnat du monde sur route  de l’UCR, en tout cas, pour nous, ce n’est pas une course comme les autres, d’autant que Ch Rossat au départ de chaque catégorie, à rappeler la mémoire de David Dupperey, décédé il y a peu, une minute de silence a été observée pour les deux départs.

Nous sommes une petite trentaine de coureurs au départ de la course D3 & D4 dont, Rolland Guillermin, Hervé Dumoulin, Jésus Valéro et moi.

Le rythme n’est pas très rapide, hors mis de brutales accélérations. Une petite pluie au deuxième tour nous rappelle que la météo est très instable, le vent n’est pas très fort.

La côte des carrières fait son œuvre, le peloton s’étire à chaque passage devant la ligne. Hervé est constamment devant sautant sur toutes les roues, il flaire la bonne échappée.

C’est une course tactique, la descente en « S » avant la gare est un endroit clef du circuit, les coureurs qui y passent en tête pourront bénéficier d’un avantage non négligeable pour se présenter en tête pour gravir cette côte et la monter en dedans quitte à se retrouver un peu derrière. C’est l’option que je prends, je peux ainsi économiser mon énergie sur deux passages, et je sens que j’ai de bonnes jambes.

Roland est également bien placé, il tente un démarrage, mais est repris aussi tôt. Un peu avant la mi-course, Franck Janvier du CVAC Vienne partira seul, il restera en point de mire un temps et finalement finira seul.

Pour la deuxième et troisième place Roland et moi sommes bien placés avant le sprint, mais en deuxième ligne, je finis 9ème  au scratch et 2ème  en D4, Roland 11ème  au scratch et 4eme en D4, Hervé se fait enfermer avant le dernier virage et finit 21eme au scratch et 10eme en D3.

 

 

 

 

Christian ROSSAT